Manifestation à la résidence des Bâtisseurs – Le travail, ça se paie !

17/04/2018 —Categories : Négociations, Grève, Residences Privés, Prendre soin de nous, Syndicat

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

POUR DIFFUSION 18 AVRIL 12 h 15

 

Manifestation à la résidence des Bâtisseurs – Le travail, ça se paie !

 

Baie-Saint-Paul, mercredi 18 avril – Syndiqués depuis juillet dernier, les travailleuses et les travailleurs de la résidence des Bâtisseurs de Baie-Saint-Paul cherchent toujours à se doter d’une première convention collective.

«Les gens ici sont vraiment motivés à améliorer leur sort. Les membres du syndicat n’ont pas hésité à rejeter une entente de principe, car les salaires prévus n’étaient pas suffisants et que le temps supplémentaire s’appliquait à partir de 40 heures et non pas suite à la journée normale de travail. C’est simple, le temps supplémentaire est devenu la norme, mais étant donné que la plupart des postes sont de 7 jours sur 14, les heures supplémentaires sont payées à taux simple», constate Mélanie Beaulieu, présidente du syndicat local.

«Les moyens de pression vont aller en s’accroissant et pourraient aller jusqu’à la grève si les travailleuses et les travailleurs ne trouvent pas leur compte dans la négociation qui est en cours, explique Annie Potvin, conseillère au Syndicat québécois des employées et des employés de service (FTQ). La prochaine rencontre de négociation, que nous avons demandé depuis presque deux mois, aura lieu le 7 mai prochain. Si l’employeur veut éviter la grève, il connait les demandes syndicales.»

« La pénurie de main-d’œuvre dans les résidences privées pour personnes aînées est criante à la grandeur du Québec et Charlevoix n’y échappe pas, reconnait Sylvie Nelson, présidente du SQEES-FTQ. C’est clair que les problèmes de temps supplémentaire sont dus à cette pénurie et que des salaires qui ne sont pas compétitifs les amplifient.»

«Les travailleuses et les travailleurs de la résidence des Bâtisseurs peuvent compter sur l’appui du SQEES-FTQ. Nous les accompagnerons jusqu’à ce qu’ils se dotent d’une première convention collective qui soit à la hauteur de leurs attentes, même si cela doit passer par la grève», conclut Sylvie Nelson.

 

Le SQEES-FTQ représente 25 000 membres partout au Québec, majoritairement dans le secteur de la Santé et des Services sociaux. Il est le plus grand syndicat dans le secteur des résidences privées pour personnes âgées en plus d’être un chef de file dans la syndicalisation des travailleuses et des travailleurs de l’économie sociale et des OSBL. Il est affilié à la Fédération des travailleurs et travailleuses du Québec, la plus grande centrale syndicale québécoise, avec plus de 600 000 membres.

─ 30 ─

Pour information :                  Benoit Hamilton

                                               Conseiller aux communications

                                               SQEES-FTQ

                                               514-347-9836


17/04/2018 —Categories : Négociations, Grève, Residences Privés, Prendre soin de nous, Syndicat