La pénurie de personnel touche aussi les résidences privées pour personnes âgées

07/02/2018 —Categories : Residences Privés

Montréal, mardi 6 février – Le syndicat québécois des employées et employés de service, affilié à la FTQ, constate que le manque de personnel est tout aussi criant dans le secteur privé que dans le réseau public.

Plusieurs résidences privées ont un volet CHSLD privé où les chambres sont louées par le ministère de la Santé étant donné le manque de place dans le réseau public. Les normes à respecter sont les mêmes que dans un CHSLD public, qu’on pense au nombre d’heures pour les soins ou à la nouvelle norme de deux bains par semaine.

« Croire que dans les résidences privées il sera possible de donner deux bains par semaine est aussi irréaliste que dans le secteur public. Non seulement les installations ne permettent pas toujours de donner le nombre de bains suffisant, mais la pénurie de préposées aux bénéficiaires empêche d’atteindre cet objectif. Nous le répétons depuis des années le secteur des résidences privées n’a rien d’attirant avec des salaires aussi bas que 12 $, 13 $ ou 14 $ de l’heure pour desservir une clientèle aussi lourde que dans les CHSLD », explique Sylvie Nelson, présidente du SQEES-FTQ.

« Depuis l’arrivée de Gaétan Barrette et sa destruction planifiée du réseau de la santé et des services sociaux, ce sont les travailleuses et les travailleurs du secteur public comme du privé qui en subissent les conséquences néfastes. Ces personnes sont épuisées. Le temps supplémentaire obligatoire et les fardeaux de tâches trop lourds viennent miner la qualité de vie au travail, affectent les travailleuses et travailleurs quant à leur santé et leur vie familiale; ce qui n’aide en rien à l’attraction et à la rétention de personnel dans ces secteurs. Ça fait des années que le mouvement syndical sonne l’alarme… et le ministre Barrette tente odieusement de nous faire porter le blâme! », conclut Mme Nelson.

Le SQEES-FTQ représente 25 000 membres partout au Québec, majoritairement dans le secteur de la Santé et des Services sociaux. Il est le plus grand syndicat dans le secteur des résidences privées pour personnes âgées en plus d’être un chef de file dans la syndicalisation des travailleuses et des travailleurs de l’économie sociale et des OSBL. Il est affilié à la Fédération des travailleurs et travailleuses du Québec, la plus grande centrale syndicale québécoise, avec plus de 600 000 membres.


07/02/2018 —Categories : Residences Privés