Appui à l’entente de principe à la résidence Notre-Dame de Victoriaville

27/06/2017 —Categories : Campagnes, Residences Privés, Prendre soin de nous, Négociations

Drummondville, mardi 27 juin – Les membres du Syndicat québécois des employées et employés de service (FTQ) œuvrant à la résidence Notre-Dame de Victoriaville ont entériné en assemblée générale l’entente de principe survenue la semaine dernière entre l’employeur et le comité de négociation.

« Après cinq mois de grève, nous avons pu en arriver à une entente qui satisfait les travailleuses et les travailleurs. Si nous avons pu obtenir plus de 15 $ de l’heure pour la plupart des titres d’emploi – les personnes préposées aux bénéficiaires atteindront plus de 15 $ de l’heure dès 2018 – nous n’y sommes pas arrivés pour l’entretien ménager, ni pour les personnes préposées à la cuisine et la salle à manger qui, par contre, atteindront 14,21 $ de l’heure lors de la dernière année de la convention collective. Cependant, face aux conditions qui prévalaient, c’est une nette augmentation pour ces travailleuses et ces travailleurs », explique Lynda Michaud, conseillère syndicale au SQEES-FTQ.

La prochaine convention collective sera en vigueur jusqu’en 2021 et inclut une compensation rétroactive de 2 % depuis l’échéance de la dernière convention, soit le 1er mars 2016, à laquelle s’ajoute une autre compensation de 2 % rétroactive au 1er mars 2017.

« Je tiens, au nom des travailleuses et des travailleurs de la résidence Notre-Dame de Victoriaville, à remercier les résidents et la population des environs pour leur soutien au cours de ce conflit de travail. Je félicite aussi tous les membres du SQEES-FTQ de la résidence qui ont su faire preuve d’une solidarité sans faille », conclut Lynda Michaud.

Le SQEES-FTQ représente 25 000 membres partout au Québec, majoritairement dans le secteur de la santé et des services sociaux. Il est le plus grand syndicat dans le secteur des résidences privées pour personnes âgées. Il est affilié à la Fédération des travailleurs et travailleuses du Québec, la plus grande centrale syndicale québécoise, avec plus de 600 000 membres.


27/06/2017 —Categories : Campagnes, Residences Privés, Prendre soin de nous, Négociations