Économie sociale

Aide à domicile
Au Québec, près de 90 % des personnes âgées habitent toujours leur domicile. Ces personnes sont autonomes, mais nécessitent souvent du soutien dans l’accomplissement des tâches quotidiennes.

Les entreprises d’économie sociale en aide à domicile emploient des milliers de personnes qui se dévouent au bien-être des personnes âgées. Entretien ménager, préparation des repas, travaux extérieurs, ces personnes jouent également le rôle de confident, de gardien, d’ami.

Alors que les services publics peinent à fournir les services requis à nos aînés, les personnes qui oeuvrent dans ces entreprises se consacrent au confort et à la sérénité de nos parents, de nos grands-parents, dans des conditions qui sont encore aujourd’hui loin d’être acceptables.

Ces milliers de travailleuses et travailleurs, en grande majorité des femmes, gagnent un salaire qui avoisine le salaire minimum. Elles doivent se déplacer dans les domiciles des personnes âgées, et ne bénéficient d’aucun soutien, d’aucune sécurité et de très peu de formation.

Au cours des prochaines années, le SQEES-298 (FTQ) continuera d’être très actif dans le recrutement de membres issus de ce secteur d’activités, en majorité non syndiqué. Nous croyons qu’il faut accompagner ces milliers de travailleuses et de travailleurs dans la négociation de meilleures conditions de travail.